• Accueil
  • > Archives pour octobre 2011

Périmés, mais…

Posté par yoath le 10 octobre 2011

http://www.facebook.com/note.php?note_id=486923111732

Périmés, Ils sont Périmés… Et de Sénilité, et de Déphasage Historique. Ils ne Connaissent que le POUVOIR PLOUTOBUREAUCRATIQUE. Ils n’ont plus de POUVOIR SOIGNANT; Au delà de LEUR DATE DE PÉREMPTION, Ils sont plus NOCIFS que la SURDOSE De leurs INCOMPÉTENCES Fatales. Comment peuvent-ils comprendre la JEUNESSE lorsqu’ils ne connaissent de CLAVIER que celui du Téléphone de la Répression et de la Corruption ; et de SOURIS, que celles de leurs LITIÈRES comblées de Coups Tordus.

Publié dans Dictature, Gérontocratie | Pas de Commentaire »

Démocratie, Etat et Parti

Posté par yoath le 10 octobre 2011

L’Etat d’un Pays de 2 millions Km2, 36 Millions d’Habitants, un Drapeau, un Hymne National, une Constitution, un Magistrat Suprême et un Parlement, n’est pas Réductible à un parti. Sauf amalgame par Ignorance ou Injure délibérée à cet Etat et ce Pays… C’est un Politicailleur retors qui a avancé le manque d’alternance à la Direction des Partis pour justifier le mandat présidentiel à Vie. Un Parti ne Représente que ses Adhérents et il n’a qu’un simple Règlement Intérieur. Il ne légifère pas pour les Citoyens de son Pays. Il Peut être « Démocratique » ou non dans son fonctionnement. A force de Raccourci d’aucun vont même élucubrer la Démocratie dans la Famille! Qu’On s’imagine donc à voter pour changer de Papa! http://www.facebook.com/note.php?note_id=491988476732

Publié dans Démocratie ! | Pas de Commentaire »

Sortir d’une Lecture… Pour en partager le rare Plaisir.

Posté par yoath le 10 octobre 2011

Monsieur Cherif Arbouz Nous Offre Le Bonheur d’un Livre Unique en Son Genre dans la Littérature Algérienne: « L’Etranger de Tigrine ». Il Nous Emmène Avec l’Assurance d’Un Guide Expert, Dans Deux Attachants Récits d’Une Superbe et Riche Histoire Romancée de la Kabylie des 15ème et 16ème Siècles. Depuis Les Territoires d’Ath Jenadh, en Passant par Ath qcoufi, jusqu’aux Confins des Royaumes de Qouqou (Ath El Kaddi) et Ath Abbès (El Kalaa), Nous Traversons Les Frondaisons de la Kabylie Historique et Héroïque en Même Temps qu’Amoureuse, en Compagnie de Panthères et de Personnages Epiques, Travailleurs, Instruits, Intrépides autant que Solidaires, Menant Campagne et Rusant d’Alliances, Contre L’Ennemi, Les Espagnols, Les Turcs ou Les Hafsides, etc. Toujours Soucieux de Respecter Les Codes de l’Honneur et de l’Amitié ! Merci Beaucoup à Da Cherif Arbouz.

Publié dans Histoire, Lecture | Pas de Commentaire »

La Voi(e)x de son Maître

Posté par yoath le 10 octobre 2011

Dans un Communiqué l’ENTV nous dit qu’On ne transporte pas les mercenaires de KHE DAFFY. Non pas par solidarité avec le peuple Libyen massacré par un despote sanguinaire, non pas par soutien à la cause d’un peuple (suivant la tradition algérienne)… Mais surtout pour non ingérence dans  » les affaires intérieures d’un pays ». Façon de Dénoncer les autres « ingérences » de l’ONU etc. Un génocide à notre frontière commis contre nos frères, et nous n’en disons que Rien ! Pourtant notre religion prescrit « men ra’a minqoum mounqaren fel youghayirhou… bi lissanihi wa dhaliqa addaaf el iman »… C’est ce qui s’appelle Revenir dans le CONCERTdes NATIONS… Flûte !

Publié dans Pays à Crabes | Pas de Commentaire »

Mariage à l’essai (ou à laisser)!

Posté par yoath le 9 octobre 2011

On pense que les enfants vivraient dans l’angoisse à se demander si leurs parents allaient ou non renouveler le contrat… Cette angoisse ne serait pas plus cruelle qu’une séparation imprévue, brutale ? Surtout que les enfants, s’il y en a dès le premier contrat, seraient trop jeunes pour s’apercevoir de quoi que ce soit, d’autant plus si les parents prennent les soins nécessaires pour les rassurer, ceci étant valable pour des enfants plus âgés (contrats de mariage renouvelés). Par ailleurs un préavis devrait permettre la gestion de la fin du contrat.

Publié dans Droits des Femmes | Pas de Commentaire »

Alger fait le Paon !

Posté par yoath le 8 octobre 2011

Avez vous remarqué combien maintenent, Alger compte de ponts, assez élégants ma foi ? Sauf qu’ils ajoutent de la grisaille au paysage déjà assez dégradé. Ne Pourrait-on pas les enjoliver en y mettant de la couleur (bleu ciel, vert pâle, grenat, etc.) en peinture fluorescente ? Mais est ce faisable au moins, techniquement. On aurait comme ça des points de repères nouveaux, genre « le pont jaune des Annassers, le pont vert d’El Harrach, etc.)… Et Alger, comme les autres villes d’Algérie d’ailleurs, aurait bien raison de faire le PAON… Non ?!

Publié dans En Algérie | 2 Commentaires »

Samdredi, le néo week end !

Posté par yoath le 7 octobre 2011

Ainsi donc il (quel « il ») en a été décidé en Algérie, de ce week end intempestif, bizarre et incongru qui finit au sixième jour de la semaine. C’est parait-il pour respecter le caractère sacro-saint de la journée de vendredi, jour de la prière collective des musulmans, prescrite par le Saint Kor’an. Or ce dernier ne prescrit pas de s’arrêter de travailler pendant cette journée. A la bonne heure dirait-on, puisque le non-travail hebdomadaire étant d’origine juive (le Shabat, qui correspond au mot arabe « sbt »), et étant que les musulmans sont tenus de faire différemment des juifs et des chrétiens. Au demeurant, dans le verset coranique relatif à la prière hebdomadaire du vendredi, il est stipulé d’aller vaquer à ses occupations à la fin de ce rituel. Le vendredi n’a donc canoniquement aucun caractère sacré dans l’islam et encore moins de sens comme jour férié. C’est plutôt la Tradition Chrétienne qui a institué le vendredi saint (vendredi précédant dimanche de pâques) devenu un jour férié avec office religieux et processions religieuses commémoratives du supplice du Christ. Chez les chrétiens le dimanche comme jour férié (jour du seigneur) a été institué en 321 par les romains (Empereur Constantin) dans la ligne de tradition qui en fit le jour du culte chrétien (messe dominicale) en liaison avec la résurection du Christ (dimanche suivant sa crucifiction advenue par un vendredi). Par conséquent le « vendredi férié » n’est pas à proprement parler le fait des musulmans qui en l’occurrence ne se sont pas tellement différenciés des chrétiens en l’adoptant comme jour de culte et de repos. Comme les états « laïques » chrétiens ont adopté un jour de religion pour en faire un jour de repos hebdomadaire légal, les états musulmans ont adopté leur propre jour, le vendredi, pour en faire comme en Algérie un jour de repos légal de fin de semaine. Il s’en suit, avec la réduction de la durée légale de travail hebdomadaire, un week end de deux jours, les samedi et dimanche dans les états non musulmans, et le jeudi et vendredi pour les états musulmans. Le décalage de week end va nuire à l’économie, déjà peu reluisante, des pays musulmans dont les approvisionnements dépendent des pays autrement plus développés et productifs. Aussi, pour pallier le déficit de jours travaillés avec leurs fournisseurs, les pays musulmans ont fini par adopter, qui le week end dit universel (samedi-dimanche), qui un week end dit à tort « semi universel » en adoptant la version des vendredi et samedi fériés… Or en Algérie, les services au public (Administration publique, banques, assurances, poste, etc.) ont tout bonnement profité de l’aubaine et décidé de baisser le rideau pendant deux jours de suite sans souci de leur devoir d’assurer le service public … Ceci parce qu’on n’imagine pas un week end d’un seul jour ! Par ailleurs la journée de vendredi, jour de repos légal, doit être payée double s’il est travaillé, et Compensée (en récupération) par un autre jour de la semaine (c’est la loi). Faire Travailler donc le personnel par un vendredi coûterait trop cher. Mais les enjeux de samdredi paraissent autrement plus importants, plus politiques qu’idéologiques, que la prière du vendredi (elle ne demande qu’une demi heure) ou que le coût éventuel que devraient supporter les administrations et services publiques. Toujours est-il, on a fini par faire des algériens, de miséreux Robinson Crusoé qui n’ont d’attache dans la vie, que Vendredi.

Publié dans En Algérie | Pas de Commentaire »

Contrôle Démocratique

Posté par yoath le 4 octobre 2011

EN TANT QU’INSTITUTION DÉMOCRATIQUE, LE CONTROLE POPULAIRE PERMETTRAIT A CHAQUE ALGÉRIEN D’ESTER TOUT HORS LA LOI EN JUSTICE (DEVANT LES TRIBUNAUX ET AUTRES COURS COMPÉTENTES). Aujourd’hui même le conseil conseil constitutionnel est une sorte de Bureau Privé.

Publié dans Démocratie ! | Pas de Commentaire »

Origine du mot arabe « Chamss, soleil »

Posté par yoath le 4 octobre 2011

Le mot arabe Chamss désignant le soleil correspond au nom akkadien du Dieu Soleil SHAMASH des anciens mésopotamiens. Voilà une autre preuve s’il en fallait, que la langue arabe, comme toutes les autres langues est constituée de mots qui lui sont initialement étrangers, comme par exemple les mots « okhtobot, du grec désignant la pieuvre, octopodos, ancabout, mot composé arabo-grec désignant l’araignée ».

Publié dans Origines de Mots Arabes | Pas de Commentaire »

Métro-Manège ou Transport de luxe

Posté par yoath le 3 octobre 2011

A ce prix là, mieux vaudrait prendre un taxi… 100 DA (aller-retour) représentent environ 5 litres d’essence, soit un trajet de 80 km pour un automobiliste moyen. On se demande à quelle logique, si logique il y a, obéit ce tarif, d’un transport collectif qui est censé être destiné aux bourses moyennes. Le travailleur ou l’étudiant qui débourserait 100 DA (aller-retour) par jour pour se déplacer, n’est pas en Algérie, mais à LAS VEGAS. Un métro n’est pas UN MANÈGE de divertissement.

http://www.elwatan.com/actualite/metro-d-alger-le-prix-du-ticket-fixe-a-50-da-25-09-2011-141054_109.php

Publié dans Divers | Pas de Commentaire »

12345
 

On S'Bouge |
appleshoes |
CGT Association Rénovation |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | The World News Times
| Conserver notre cadre de vi...
| Y'en a MARRE !!!!!!!!